Calculatrice Graphique NumWorks

Les fonctions de la calculatrice graphique NumWorks open source et open hardware sont-elles à la hauteur ? Que vaut-elle réellement face aux Casio et Texas ?

Dans le but de vous aider à vous diriger vers la meilleure calculatrice possible, nous avons pensé et conçu un long dossier sur le sujet. Dans ce dossier, nous avons mis les résultats de la totalité de nos précédents tests et un guide d’achat, facilement consultable ici : Meilleures Calculatrices

Nous allons maintenant voir de façon précise un accordeur guitare que nous avions déjà évoqué lors de notre dossier : la Graphique NumWorks.

Le test de la Calculatrice Graphique NumWorks

Comme pour tous nos tests, nous vous dévoilons une liste des aspects techniques du produit offerts par le concepteur :

 

 

Calculatrice Graphique NumWorks

Caractéristiques :

  • Poids : 168 g
  • Taille : 16,1 x 1 x 8,2 cm
  • Piles : 1 Lithium-ion
  • Couleur : Blanc
  • Application : Python
  • Interface intuitive
  • Adapté au lycée et supérieur
  • Open-source
  • Évolutive avec mises à jour gratuites
  • Écran LCD couleur HD
  • 320 x 240 pixels
  • 262 144 couleurs
  • Batterie rechargeable

étoiles 4.5

Voir le Prix sur Amazon

NumWorks est un groupe qui a tout simplement révolutionné l’univers de la calculatrice en France. Il s’agit de la première calculatrice graphique en mode open source. Cela signifie qu’elle peut être démontée, remontée, améliorée, codée ou encore rechargée grâce à un port USB. Ainsi, les deux mastodontes du secteur que sont Casio et Texas Instruments n’ont qu’à bien se tenir ! Découvrons ensemble ce modèle en détails.

A lire : Le test de la Calculatrice CASIO FX 92 Collège Scientifique

Présentation, utilisation et ergonomie

Cette calculatrice est proposée dans une boîte en carton où vous pourrez notamment retrouver : un guide démarrage rapide et un câble USB/microUSB (jaune). On note l’absence d’adaptateur secteur. Point important : Vous devrez penser à régulièrement recharger l’outil puisque l’autonomie est d’une vingtaine d’heures en usage intensif. En veille par contre, comptez plusieurs années !

Ce produit est doté d’un écran LCD avec près de 262 144 couleurs. Appareil non tactile, cet outil fait 2,8 pouces et possède une définition de 320 x 240 pixels ainsi qu’un processeur ARM v7. Sans la coque de protection, sa taille est 160 x 82 x 10 mm et son poids est de 167 grammes. Côté batterie, le modèle embarque une lithium-polymère de 1 620 mAh.

Simple à prendre en main, légère et intuitive, la Graphique NumWorks se base essentiellement sur l’expérience utilisateur. Elle vise autant les élèves que les enseignants. Ses fonctions, plans techniques et programmes sont aisément consultables en ligne sous licence Creative Commons, depuis le portail web NumWorks. Il faut savoir qu’il s’agit de la toute première calculatrice open source, entièrement transparente. Ainsi, intégrer des fonctions, proposer des optimisations à la communauté ou encore la démonter devient un véritable jeu d’enfant.

Menu, fonctions et performances

Pour ce qui est des performances et du tarif, la Graphique NumWorks n’a absolument rien à envier aux deux mastodontes du secteur. Sachez que NumWorks propose six applications majeures. Les voici : calculs, fonctions, suites, statistiques, probabilités et régressions, en langage hyper simple. Ces dernières sont pré-intégrées. Cela signifie qu’il n’y a pas besoin de les rentrer afin d’avoir un résultat. En outre, il faut savoir qu’elles ont été pensées et conçues avec l’aide de professeurs mais également en conformité avec les différents programmes scolaires de la totalité des sections du lycée.

La calculatrice Graphique NumWorks s’avère être compatible avec les directives de l’Éducation Nationale. Par conséquent, elle répond à la totalité des normes et régulations en lien avec les examens et possède aussi le mode examen, qui est obligatoire afin de passer les épreuves du baccalauréat dès 2018.

Efficacité et quelques points positifs et négatifs

Voici un listing des points forts de la Graphique NumWorks : Appareil open source ; très bien pensée ; appareil très intuitif ; clavier agréable à utiliser ; police d’affichage design ; réelle recherche esthétique ; menu de sélection des langues pertinent ; facile à utiliser.

Voici les points faibles de cet appareil : pas de calculs ou de conversions d’unités ; les diverses applications sont entièrement indépendantes les unes des autres ; absence d’études de dérivées ; absence de limites ; absence de primitives et de tableaux de variations pour les fonctions.

A voir aussi : Le test de la Calculatrice Casio Graph 25+ Graphique

Conclusion

La calculatrice Graphique NumWorks est un appareil simple à utiliser et son fonctionnement s’avère être extrêmement intuitif. L’écran de couleur est parfaitement lisible, même quand on ne se situe pas en face de l’appareil. Vous devrez évidemment au préalable vous familiariser avec le clavier, comme pour n’importe quel autre outil. Possédant plusieurs manques au niveau des fonctions, on peut aussi regretter la qualité du port micro-USB, qui demande de forcer un peu afin de brancher et débrancher le câble. Via sa conception open hardware, les plans, schémas et liste des éléments sont consultables sur le portail web du concepteur et offrent la possibilité de facilement réparer la calculatrice. Si vous ne désirez pas bidouiller la calculatrice, sachez que la majorité des lycéens l’utilise comme cela. En outre, si vous êtes à la recherche d’une autre calculatrice, nous vous recommandons de lire notre test sur la CASIO fx 92 Collège scientifique.

calculatrice scientifique